Réseau d’aqueduc

Accueil / Services / Service technique de l'eau / Réseau d’aqueduc

Provenance de l’eau potable

Contrairement à la croyance populaire, l’eau de la Municipalité n’est pas puisée à même la rivière de l’Achigan, mais provient plutôt de la nappe phréatique, soit de puits situés à différents endroits sur le territoire.

De ce fait, dès son arrivée à l’usine, avant même de débuter le traitement de celle-ci, nous possédons déjà une qualité d’eau exceptionnelle.

Qualité de l’eau

Procédés de traitement de l’eau

Adoucissement
Échangeur ionique qui retire une partie de la dureté calcique et ferrique afin de la remplacer par des ions de sodium (régénération au sel)

Désinfection par réacteur UV (ultraviolet)
L’eau passe à l’intérieur d’une conduite éclairée par des lampes UV ce qui désactive les micro‑organismes présents dans l’eau

Désinfection par chloration
Ajout de chlore liquide afin de maintenir une désinfection de l’eau lors de la rétention dans les bassins et lors de la distribution dans le réseau d’aqueduc jusqu’aux différents bâtiments (résidences et commerces)

Ajout d’un agent anticorrosion (polyphosphate)
Permet la création d’une couche protectrice à l’intérieur des conduites afin d’éviter la corrosion de celles-ci

Bilan annuel de la qualité de l’eau potable – 1er janvier au 31 décembre 2018

 

Dureté de l’eau

Comme vous l’avez surement déjà remarqué, même si l’eau distribuée est adoucie, nous conservons tout de même une certaine quantité de dureté qui se retrouve plus ou moins élevée selon la saison.

 

Il est important de noter que le système d’adoucisseurs date de 1973 et ne permet pas actuellement d’adoucir 100% de l’eau durant la période estivale dû au volume élevé d’eau distribué.

De plus, nous ne pouvons adoucir l’eau totalement, car cette dernière deviendrait alors corrosive pour les conduites situées à l’intérieur de vos bâtiments, vos appareils ménagers, etc.

Dureté de Santé Canada

 

Travaux prévus pour l’année 2019

L’année 2019 apportera un vent de changement concernant le traitement de l’eau potable de la Municipalité.

 

D’ici décembre 2019, les adoucisseurs seront remplacés par un tout nouveau système de traitement (adoucisseurs), nous permettant ainsi d’adoucir la totalité de l’eau distribuée, et ce même en période estivale.

Ceci ne signifie pas que la dureté de l’eau distribuée sera réduite à 0%, mais bien que nous pourrons la maintenir en permanence même lors de période de grande consommation.

Pourquoi l’eau n’est pas adoucie à 100%

Au Québec, il n’y a pas de norme concernant la dureté dans l’eau traitée. Par contre, il y a une norme d’esthétisme de 200 mg/L.

Selon les puits municipaux en fonction, l’eau entrant à l’usine (avant le traitement) possède une dureté supérieure à 500 mg/L.

Suite à l’adoucissement réalisé avec les adoucisseurs actuels, nous diminuons la dureté à plus ou moins 160 mg/L.

ATTENTION
Si vous désirez ajouter un adoucisseur pour votre résidence, celui-ci sera probablement régénéré au sel. De ce fait, vous augmenterez la quantité de sodium dans votre eau de consommation ainsi que le degré de corrosivité de celle-ci. Une trop forte quantité de sodium dans l’eau peut s’avérer nocive pour l’ensemble de la population.

Utilisation de l’eau

La modération dans l’utilisation de cette fragile ressource qu’est l’eau potable est toujours d’actualité. L’augmentation de sa consommation génère un usage intensif des produits et des équipements lors du traitement de l’eau, et ce sans compter une surutilisation du réseau d’aqueduc. Ceci implique des coûts supplémentaires d’opération qui se reflètent sur votre compte de taxes.

 

Arrosage estival

L’utilisation de l’eau en provenance de l’aqueduc municipal à l’aide d’un boyau pour fin d’arrosage de jardins, fleurs, arbres, arbustes et autres végétaux est permise uniquement entre 20h00 et 22h00 :

 

  • Pour les résidences ayant un numéro civique pair, l’arrosage est permis les jours pairs. Ex : 2-4 juin
  • Pour les résidences ayant un numéro civique impair, l’arrosage est permis les jours impairs. Ex : 3-5 juin

L’arrosage de gazon est interdit en tout temps et les gicleurs d’arrosage sont interdits sur le territoire desservi par l’aqueduc municipal.

 

Lavage des véhicules

Le lavage des véhicules est permis à condition d’utiliser un boyau muni d’un pistolet ou d’une lance à fermeture automatique. L’utilisation d’un seau, une mitaine ou une éponge est fortement recommandée.

 

 

Nettoyage des entrées et des allées pavées

Utilisez un balai pour nettoyer l’entrée préférablement au boyau d’arrosage. En utilisant cette méthode, vous pourrez ramasser la poussière lorsque vous aurez terminé plutôt que de la repousser toujours plus loin.

 

 

Pose d’une nouvelle tourbe

Toute personne désirant installer une nouvelle tourbe peut, par l’obtention d’un permis, procéder à l’arrosage entre 20h00 et 22h00 pour une durée maximale de quinze (15) jours consécutifs après le début de la pose. Toutefois, l’arrosage doit être limité à la superficie couverte par la nouvelle pelouse. Ce permis peut être refusé dans le cas d’une sécheresse ou d’une pénurie d’eau. Aucun permis ne peut être accordé pour du gazon ensemencé.

 

 

Recyclage de l’eau de pluie

Le simple fait de placer un baril sous la descente pluviale des gouttières permet de recueillir l’eau à chaque pluie. De cette façon, l’eau récupérée est à température ambiante, ce qui crée un avantage lors de l’arrosage des fleurs et jardins. En outre, l’eau de pluie est riche en azote, ce qui est grandement favorable à la croissance des plantes.

 

 

Utilisation des bornes d’incendie

L’utilisation des bornes d’incendie est réservée aux fins de protection incendie par les pompiers et pour fin d’entretien du réseau d’aqueduc par le Service des travaux publics. Il est donc strictement interdit à toute personne d’ouvrir, de manipuler ou de fermer une borne d’incendie sans avoir obtenu au préalable une autorisation d’utilisation.

 

 

Utilisation de la toile de piscine

Placez une toile sur la piscine lorsqu’elle n’est pas utilisée afin de réduire l’évaporation. Ce geste permettra également de conserver la température de votre eau supérieure à la moyenne, même lors de temps plus frais.

 

Nettoyage du réseau d’aqueduc

Le Service des travaux publics procède, deux fois par année, au nettoyage du réseau d’aqueduc.

Cette opération permet de déloger les dépôts ferreux qui s’accumulent dans les conduites d’eau. Elle permet également de maintenir et d’assurer la qualité de l’eau potable, et ainsi répondre aux normes environnementales.

Pendant ces travaux, il est possible de constater une baisse de pression et une eau brouillée ou légèrement teintée. Ces conditions n’entraînent aucune conséquence pour la santé. Il suffit de laisser couler les robinets jusqu’à ce que l’eau devienne incolore.

Fuite d’eau / bris d’aqueduc

Si vous constatez que de l’eau s’écoule de façon inhabituelle dans la rue ou sur votre terrain ou si le débit de l’eau est faible, veuillez communiquer rapidement avec le Service des travaux publics.

Avis d’ébullition

Si nous devons procéder à une interruption temporaire du service d’eau potable afin d’effectuer certains travaux de réparation, un avis d’ébullition préventif vous sera acheminé.

Vous serez avisé par communiqué dès que l’avis d’ébullition sera levé. Celui-ci vous confirme que tous les résultats d’analyses sont conformes et que l’eau est propre à la consommation.

Boîte de service

La boîte de service, communément appelée vanne d’entrée d’eau, est un bouchon circulaire en métal que l’on retrouve habituellement à la surface d’un terrain, en façade de l’habitation, pour tous les immeubles desservis par le réseau d’aqueduc. Sa fonction est de permettre l’ouverture ou la fermeture de l’alimentation d’eau potable du bâtiment.

 

Localisation, descente, levée, ouverture et fermeture de la boîte de service

Pour interrompre momentanément l’alimentation en eau d’un immeuble afin d’effectuer des travaux de plomberie, le Service des travaux publics peut localiser et fermer la boîte de service. Également, la descente ou la levée de cette dernière, lors de travaux d’embellissement ou d’aménagement peut être effectuée par la Municipalité à la demande du propriétaire.

 

 

Entretien de la boîte de service

Tout propriétaire est responsable de s’assurer que la boîte de service de son immeuble demeure en bon état. Il est fortement recommandé d’apercevoir celle-ci sur le terrain afin de permettre un accès rapide lors d’une intervention. En cas d’incertitude ou de bris ou pour toute autre demande, veuillez communiquer avec le Service des travaux publics.